Poster un commentaire

La métropole Nantes Saint-Nazaire lance « Just Imagine »

La métropole Nantes Saint-Nazaire, sur les conseil de l’agence conseil Moswo, promouvoit l’attractivité de ses territoires en lançant une « signature-lien » appelée Nantes Just Imagine.com

Des Chantiers de Saint-Nazaire au Château des Ducs de Bretagne, il faut bien le reconnaître, les fleurons locaux peinent à faire la maille une fois passées les frontières hexagonales. En revanche, des atouts existent, et ont en commun une capacité à innover, à créer, à surprendre, à faire « ensemble », le tout dans un univers qui trouve des racines dans un imaginaire symbolisé par Jules Verne ou les Machines de l’Ile. « A Nantes Saint-Nazaire, les éléphants peuvent faire 12 mètres de haut ; les bus sont sur l’eau et les paquebots ont des ailes, égrène la vidéo de présentation (ci-dessous, réal. Moswo, musique Sixième Son)Nous prônons l’étonnement, l’ingéniosité, la différence, l’originalité. »

L’agence internationale de la métropole Nantes/Saint-Nazaire est chargée d’animer et de porter cette stratégie commerciale. « Notre objectif est de diffuser le nom de Nantes et la qualité de notre territoire à l’international », conclut son directeur.

Un gros travail de référencement est ainsi prévu pour faire converger l’ensemble des requêtes de l’étranger vers le portail : http://www.nantes-just-imagine.com/.

Pour porter ce dispositif, l’agence à l’international s’appuiera, en interne, sur Karine Treguer, responsable du Convention Bureau, secondée par deux community managers. L’agence recrutera ensuite les « Ambassadeurs », une trentaine de personnalités vivant à l’étranger, influentes et amoureuses de la métropole, et les « Estuarians », leurs équivalents locaux (entre 1 000 et 2 000), capables de répandre la bonne parole par-delà les frontières. Ambitieuse, la démarche vise, à terme, à faire (enfin) exister Nantes Saint-Nazaire sur l’échiquier international. Le chantier est de taille. Mais « la modestie n’est pas une valeur dans la promotion des territoires », a conclu Christophe Le Bret, ambitieux lui aussi, rejoint par Jean-François Gendron, président de la CCI Nantes –Saint-Nazaire : « Nous méritons d’avoir une réputation supérieure à l’échelle internationale. »

Source : http://www.les1000delouest.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :