1 commentaire

Benetton, l’histoire du scandale de début novembre !

La marque Benetton dévoilait ce mercredi une campagne choc de pub digne de celles dont elle nous gratifiait souvent dans les années 1990. Mais malgré son message de paix et d’amour, « Unhate » (dé-haïssez), il semblerait que le pape ait détesté le photomontage le représentant en train d’embrasser l’imam sunnite de l’université Al-Azhar au Caire, Ahmed el Tayyeb… Au bout de quelques heures à peine, la firme italienne annonçait déjà le retrait de cette pub, cédant aux remontrances du Vatican.

Repentie, l’enseigne s’est dite « désolée que l’utilisation de l’image ait heurté ainsi la sensibilité des fidèles » avant de promettre le « retrait immédiat de l’image de toute publication », et de rappeler que « le sens de cette campagne est exclusivement de combattre la culture de la haine sous toutes ses formes ».

Un peu plus tôt, le porte-parole du Vatican, le père Federico, s’était opposé à« une utilisation inacceptable de l’image du Saint-Père, manipulée et instrumentalisée dans le cadre d’une campagne publicitaire à des fins commerciales ». Il avait estimé, dans un communiqué,  que l’image incriminée représentait « un grave manque de respect au pape » et « une offense aux sentiments des fidèles », annonçant par ailleurs « des démarches auprès des autorités compétentes pour garantir (…) le respect de la figure du Saint-Père ».

Le message était pourtant fort, les relations entre le pape et l’imam d’Al-Azhar étant difficiles, en particulier depuis l’attentat qui a fait 21 morts dans une église d’Alexandrie le 1er janvier dernier…

Dégonflée, Benetton ?

Mise à jour : Le Vatican a annoncé ce jeudi des actions en justice dans le monde pour empêcher la diffusion, « y compris à travers les médias », du photomontage ci-dessous !

Après le Vatican, c’est au tour de la Maison Blanchede s’insurger contre la campagne de pub choc lancée par Benetton ce mercredi. L’entourage de Barack Obama n’a pas apprécié qu’il soit mis en scène en train d’embrasser le président chinois Hu Jintao, ainsi que son homologue vénézuélien Hugo Chavez. « Depuis longtemps, la Maison Blanche a pour politique de désapprouver l’usage du nom et de l’image du président pour des motifs commerciaux », a expliqué dans un communiqué son porte-parole Eric Schultz.

En janvier 2010, la Maison Blanche avait déjà désapprouvé l’utilisation de l’image de Barack Obama pour une publicité. Weatherproof, un fabricant de blousons, avait bénéficié d’une immense affiche* à Time Square, au centre de New York, où l’on pouvait voir le président américain portant une veste noire de la marque, devant la muraille de Chine. La Maison Blanche avait eu recours à son service juridique pour sommer Weatherproof de décrocher l’affiche incriminée, ce qui avait été fait quelques jours plus tard.

Reste à savoir si la Maison Blanche est rentrée en contact avec Benetton.

Plus de photos disponibles ici !

Posté par Kévin A.


Advertisements

Un commentaire sur “Benetton, l’histoire du scandale de début novembre !

  1. Cette campagne est juste géniale ! Mais le Vatican tellement à côté de la plaque ! Il évolue pas avec le temps… ça me désolé. Le message étant tellement bien tourné, rempli d’espoir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :